Lexique de l’art : comment définit-on un « artiste professionnel » ?

Reconnu dans le cercle fermé du milieu artistique, l’artiste professionnel est un artiste indépendant, qui  est un créateur d’œuvres d’art se référant à une discipline artistique spécifique. Ce professionnel dispose d’un statut spécifique pour être reconnu en tant que tel.

Cependant, avec le développement de l’amateurisme, il est parfois confondu avec un passionné d’arts plastiques.

Comment distinguer donc un artiste professionnel d’un amateur ? Comment définit-on un artiste professionnel ?

Distinguer un artiste professionnel d’un amateur

L’artiste professionnel exerce l’art comme un métier à part entière, contrairement à l’amateur qui en fait un sujet de passion. Ce qui n’empêche pas ce dernier de se distinguer parmi les artistes professionnels, lorsque le public s’intéresse à sa singularité. De même, un artiste professionnel peut vivre de son métier sans pour autant être apprécié pour son talent.

Quoi qu’il en soit, l’artiste professionnel dispose d’un vrai statut, ce qui le différencie d’un artiste amateur. Qu’il exerce dans les arts plastiques ou dans n’importe quelle discipline artistique, l’artiste professionnel jouit ainsi d’un droit d’auteur pour l’exploitation de ses œuvres d’art.

Le statut d’artiste professionnel : les dispositions légales

Pour obtenir un statut d’artiste professionnel, le pratiquant doit satisfaire plusieurs conditions suivant le domaine dans lequel il exerce son métier. L’article L.R.Q, chapitre S-32.1 se référant aux artistes des arts visuels, des métiers d’art de la littérature, indique par exemple qu’un artiste professionnel doit être déclaré et doit posséder des œuvres personnelles. Il doit également satisfaire tous les cycles d’exploitation de ses œuvres, allant de l’exposition à la diffusion de ses réalisations artistiques. L’article L.R.Q, chapitre S-32.01 portant sur l’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma définit par contre les types de professionnels devant bénéficier de statut avant de pouvoir exercer leur métier. Ce sont en outre le professionnel intermittent du théâtre, les professionnels du lyrique, de la musique, de la danse, du multimédia, du film, de l’enregistrement sonore et de l’annonce publicitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *